Categories Mode

Lors du mois des Fashion weeks – New York, Londres, Milan, Paris -, c’est-à-dire tout septembre en somme, j’ai découvert un nouveau truc. Une nouvelle mode parmi des tonnes, bien sûr, mais elle a su retenir mon attention parce qu’elle m’a fait sourire. Il paraît que l’été prochain, la mule style pantoufle fera son grand retour !

Je ne sais pas si les créateurs ont pris le temps de consulter une conseillère en image avant de se lancer dans un tel pari. J’imagine que oui, ils peuvent se le permettre.

Le “retour de la mule” (ça sonne sérieux) est l’équivalent exact de relooking complet pour mon placard à chaussures. Va falloir penser à faire quelques économies d’ailleurs… Vous vous en souvenez, vous, de la mule ? Je plante le décor, au cas où.

C’est un soulier léger, avec ou sans talon, qui laisse l’arrière du pied découvert. Pour votre gouverne, le mot mule dérive non pas de la femelle de l’âne, mais des vocables latins mulleus calceus. Ils désignaient des chaussures de couleur rouge ou violette, portées par les plus hauts magistrats de la Rome antique, aux environs du VIIIe siècle avant J-C. Tout comme la babouche, la mule laisse rarement les orteils se balader, elle est le plus souvent fermée devant.

Bref, voilà qu’elle revient. Elle avait pourtant été longtemps bannie des garde-robes des élégantes à cause de son allure “vieillotte”. À l’été 2016, on risque fort de la voir rappliquer dans son plus simple appareil. Chez Acne et A.P.C., elle adoptera un style babouche arabisant. Chez The Raw, elle sera faite de cuir crème, quant à la maison Hermès, elle prend le parti de la pourvoir de talons. Balenciaga et sa dentelle en feront un accessoire féminin et fin à souhait, voire même sexy. Qui sait ?