Categories Au boulot

Et si les grandes entreprises négligeaient beaucoup trop un axe essentiel du management entrepreneurial ? Suite et fin de ce dossier qui étudie les vertus de la médiation dans le milieu professionnel.

Steve Jobs, Oprah Winfrey, Larry Brilliant ou encore Rupert Murdoch s’y sont mis. Sébastien Henry, auteur de Ces décideurs qui méditent et s’engagent. Un pont entre sagesse et business, paru cette année, nous en dit plus sur l’impact d’une pratique encore trop peu répandue. Il se confie au Huffington Post dans un article passionnant au cours duquel il dépeint le fonctionnement du monde du travail contemporain, basé sur des taches trop abstraites selon lui pour satisfaire les exigences spirituelles des individus complexes que nous sommes.

La méditation présente de nombreuses vertus sur le plan personnel mais aussi dans le milieu professionnel. Sébastien Henry s’est penché pendant une année entière sur les témoignages de nombreux chefs d’entreprises qui y ont recours, souvent à la suite de dépressions : “ils ressentent moins de stress, ont une plus grande capacité à rester concentré, ils sont plus bienveillants, plus créatifs, se retrouvent moins au cœur de conflits. Le climat de travail est beaucoup plus sain”. L’introspection favoriserait les attitudes positives en société et contribue à éviter le fameux burn out.

Ces recommandations et études sont, fort heureusement, prises de plus en plus au sérieux dans les centres de management. Certaines entreprises spécialisées dans la location de bureau, par exemple, proposent aux entreprises de mettre en place des services annexes tels que des déjeuners, et pourquoi pas, des salons de massages, afin de contribuer activement au bien être global de leurs employés. Une étude passionnante révèle en effet qu’une la productivité d’une équipe de travail augmente lorsque celle-ci échange des éléments personnels au cours d’activités extérieures aux taches professionnelles.