Categories Au boulot

Vous me connaissez maintenant. Sur mon blog, je vous parle souvent décoration d’intérieur, bien-être et sport ; des éléments de mon quotidien que je me plais à partager avec vous dans mes billets. Vous l’avez sûrement remarqué : il m’arrive d’être un moins présente parfois. Ce n’est jamais par manque d’envie évidemment, c’est vraiment par manque de temps. Cette fois-ci, sachant que je risquais de vous laisser sans nouvelles, j’ai choisi de vous expliquer pourquoi j’ai moins le temps de papoter déco et style d’automne. En fait, je cherche à créer mon entreprise, voyez-vous.

Observer et questionner

Avant de penser à louer un bureau quelque part ou à domicilier l’entreprise, encore faut-il bien sous-peser son idée. En fait, encore faut-il avoir une idée ! Pour tous ceux chez qui le projet ne coule pas de source, j’ai quelques conseils – que j’ai moi-même appliqués.

Pour commencer, il est crucial de se placer en observateur de son entourage. Posez-vous quelques questions comme “Qu’est-ce qui n’existe pas encore dans le coin ?” ; “Quels systèmes existants pourrais- je simplifier ?” ; “Qu’est-ce qui cartonne à l’étranger et n’est pas encore arrivé ici ?” ou encore “Pourquoi ne pas ouvrir une franchise ou redresser une boîte qui s’effondre grâce à un nouveau concept ?”

Surtout, prenez le temps d’observer, de réfléchir et de coucher sur papier tout votre cheminement intellectuel afin de le faire mûrir. Une fois que vous aurez des pistes sérieuses, sélectionnez quelques personnes de confiance et exposez-leur le projet. Cette étape est importante. Vous récolterez leurs réactions, leurs remarques, leurs suggestions et cela ne peut qu’enrichir votre démarche.

Attention, soyez vigilant dans le choix des individus auxquels vous dévoilerez votre idée. Car, contrairement à une invention, une marque, une forme ou un nom de domaine internet, vous ne pouvez pas protéger ladite idée.